La restauration en pleine mutation

Publié le 19 novembre 2012 à 11h43 | Mis à jour le 19 novembre 2012 à 12h5

ILLUSTRATION DANIEL RIOPEL, LA PRESSE

 

SOPHIE BERNARD
La Presse
Les métiers de la restauration sont variés: du serveur au maître d’hôtel, du chef cuisinier au plongeur, sans compter tous les emplois touchant la distribution et la gestion. Le secteur emploie 191 000 personnes, selon les données de 2011 du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Pour les propriétaires d’établissement, le nerf de la guerre, après l’augmentation du prix des aliments, demeure la difficulté à trouver de la main-d’oeuvre, les coûts de main-d’oeuvre de plus en plus élevés et le trop grand nombre de restaurants – ce qui crée une pression sur la disponibilité des employés. C’est du moins ce que révèle un sondage sur les préoccupations dans l’industrie de la restauration réalisé en 2011 par l’Association des restaurateurs du Québec.

Selon Christian Latour, professeur au collège Mérici de Québec et observateur attentif de l’industrie, le manque de ressources est flagrant. «Le secteur perd du terrain et cela va de plus en plus vite, surtout du côté de la restauration traditionnelle, note-t-il. Les Québécois mangent de mieux en mieux, mais se tournent de plus en plus vers les comptoirs, la livraison, les traiteurs et les chefs à domicile, surtout dans les grandes villes. Les restaurants qui vont bien sont ceux qui offrent un service de traiteur, qui diversifient leur offre et proposent des cours de cuisine.»

Pourtant, les écoles ne semblent jamais avoir été aussi populaires auprès des jeunes, attirés par des émissions comme Les chefs – des concours qui n’ont rien à voir avec la réalité en cuisine. Comme l’écrit le chef Jérôme Ferrer dans ses Lettres à un jeune chef, publiées récemment chez vlb éditeur, il n’y a pas que le travail en cuisine qui compte: les jeunes passionnés peuvent également se tourner vers la gestion, le marketing ou la communication, autant de lieux pour vivre leur passion.

LA RESTAURATION EN CHIFFRES

> Dans l’ensemble de l’industrie agroalimentaire, le secteur des services de la restauration et des débits de boisson fournit 39,7% des emplois.

> Sur 100 restaurants qui ouvriront leurs portes cette année, 44 fermeront d’ici 3 ans et 15 après une décennie.

> La restauration emploie 192 000 personnes, du barman au commis débarrasseur, en passant par tous les postes en cuisine.

> Le Québec compte 20 000 établissements de restauration (de la restauration rapide à la restauration haut de gamme).

> Le chiffre d’affaires annuel du secteur atteignait plus de 9,8 milliards de dollars en 2010.

> Le salaire horaire moyen d’une hôtesse s’élève à 10,71$, celui d’un gérant à 18,16$ et celui d’un maître d’hôtel à 16,39$.

> En cuisine, le salaire horaire moyen d’un garçon de cuisine est de 11,19$, celui d’un cuisinier spécialisé est de 14,46$ et celui d’un chef cuisinier est de 18,86$.

About these ads
Comments
One Response to “La restauration en pleine mutation”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] Publié le 19 novembre 2012 à 11h43 | Mis à jour le 19 novembre 2012 à 12h5 ILLUSTRATION DANIEL RIOPEL, LA PRESSE   SOPHIE BERNARD La Presse Les métiers de la restauration sont variés: du serveur au…  [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • BLOG STATS

    • 13,081 hits
  • RSS OFFRES D’EMPLOI DES RESO EN FRANCE

    • 85 CHALLANS: SERVEUSE SERVEUR DE RESTAURANT
      Restaurant semi gastro cherche un serveur expérimenté H/F, vous justifiez d'une expérience dans ce type d'établissement.
    • 56 PRESQU ILE DE PENESTIN: SERVEUSE SERVEUR DE RESTAURANT
      Pour un bar brasserie de la Roche Bernard, nous recherchons un serveur. Bar cantine, ambiance assurée. Poste a temps plein, non logé.
    • 56 LORIENT: CHEF DE PARTIE
      Pour une brasserie de Lorient, RESO56 recherche un chef de partie autonome sachant gerer le chaud. Poste a temps plein, non logé. Contrat d'un mois pouvant déboucher sur un CDI. Repos dimanche et lundi.
    • 35 BROCELIANDE: SERVEUSE SERVEUR DE RESTAURANT
      / Une crêperie gourmande en plein coeur de Brocéliande souhaite faire appel à un serveur (h/f) afin de pallier des prises de congés. Vos expériences en service vous permettent de vous adapter facilement à la structure, vous êtes méthodique et vous aimez le contact avec la clientèle. Vos missions : -accueillir les clients et les installer en salle -prendre le […]
    • 35 BROCELIANDE: SERVEUSE SERVEUR DE RESTAURANT
      Une crêperie gourmande en plein coeur de Brocéliande souhaite faire appel à un serveur (h/f) afin de pallier des prises de congés. Vos expériences en service vous permettent de vous adapter facilement à la structure, vous êtes méthodique et vous aimez le contact avec la clientèle. Vos missions : -accueillir les clients et les installer en salle -prendre les […]
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 304 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :