des vendanges exceptionnelles!!!

 

Les vendangeurs de Fives savourent leur vin, une « marque dans la ville »

 

PUBLIÉ LE 09/06/2012

Comme lorsque le Beaujolais nouveau arrive en France, la mise en bouteilles du vin de Fives est un événement exceptionnel à Lille. Ce matin, lors de la mise en bouteilles de la cuvée 2011, le public pourra découvrir ce breuvage lilloisau goût, disons, surprenant.

 

 Pascal Mullié, le président des Raisins de Fives et d'ailleurs (à droite), partage le vin du quartier.

 

PAR XAVIER SILLY

lille@lavoixdunord.fr PHOTO PIB

« Lorsque je l’ai regoûtée dernièrement, j’ai trouvé notre cuvée de 2009 assez exceptionnelle, sourit Pascal Mullié, le président de l’association des Raisins de Fives et d’ailleurs. Disons qu’en bouche, on n’avait pas envie de cracher le vin tout de suite. » Il s’en amuse, mais il faut bien le dire : depuis leur réintroduction en 1993, les vignes de Fives n’ont jamais eu vocation à être un grand cru. Élaboré à partir de cépages plantés ça et là dans les jardins des membres de l’association fivoise, le vin de l’association est surtout un symbole fort du quartier. « C’est tout ce que l’on souhaite, assure le président. À l’image de la fête de la Soupe, à Wazemmes, ou du carnaval de Moulins, nous avons réussi à apporter notre marque dans la ville. » Les cuvées de Fives réservent chaque année des « surprises et bizarreries gustatives ». Mais Pascal Mullié le précise : elles ont au moins le mérite d’être 100 % naturelles. « Même les vins labellisés Agriculture biologique comportent des conservateurs, pas le nôtre.

» Résultat : difficile d’ouvrir une bouteille passé quelques mois. Au presbytère de Fives, où des bouteilles d’anciennes cuvées sont entreposées, le président de l’association s’émeut. « On les garde précieusement car elles sont l’histoire de nos productions depuis vingt-cinq ans. »

Les récoltes assurées

Cette année, la production ne va toujours pas faire de miracle en termes de qualité. « Le raisin était un peu vert, précise Pascal Mullié. Cela est dû à la météo peu clémente l’été dernier. » Question volumes, le président est plus optimiste. « Comme chaque année, on devrait récolter environ 100 litres de vin. » Les efforts de chaque membre de l’association participent à ce succès. Certains présentent une grappe, sortie difficilement d’une terre pas assez nourrie.

D’autres, plus chanceux, apportent plusieurs seaux. « On a déjà vu quelqu’un venir avec 75 kg de raisin ! », fait remarquer le président.

Ce matin, il sera temps de mettre en bouteilles cette nouvelle cuvée. L’événement aura lieu durant Fives en fête, organisée pour la première fois par l’union locale des commerçants du quartier. « On pourra aussi découvrir notre nouvelle étiquette », s’enthousiasme Pascal Mullié.

Lui et chaque membre de l’association repartiront avec leur bouteille. Les litres restants seront distribués gratuitement à la population, qui le consommera, c’est sûr, avec modération.

•

 

 

La Voix Du Nord

Cet article vous a interessé, consultez nos différents articles sur ce même sujet :

Lille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • BLOG STATS

    • 15,414 hits
%d blogueurs aiment cette page :