Laïssa et Alison traversent la Manche pour se former et travailler à Londres

 

PUBLIÉ LE 21/06/2012

Belle initiative…expérience à suivre!!!

| LES VISAGES DE L’ACTUALITÉ |Il y a encore quelques semaines, l’une était étudiante en BTS, l’autre à la recherche d’un emploi. Grâce au projet « Job in London » lancé par la Maison de l’emploi, Alison et Laïssa partent à Londres le 8 juillet. Avec huit autres jeunes Boulonnais, elles vont y prendre des cours d’anglais, suivre un stage puis travailler pendant au moins trois mois.

 

 À moins de trois semaines du départ, Alison et Laïssa sont pressées d'y être !

 

PAR CÉLINE RUDZ

boulogne@lavoixdunord.fr

Sur 56 candidats, ils sont 10, âgés de 18 à 25 ans, à avoir décroché leur billet pour Londres. Hier matin, ils ont tous été reçus à la Maison de l’emploi. « Vous allez vivre une expérience unique ! les encourage Dominique Dupilet, président du Département. Vous nous direz si les Anglais sont accueillants. » Parmi les jeunes sélectionnés, Laïssa, 18 ans, qui a arrêté en cours d’année ses études en BTS, dans l’optique de changer d’orientation. Quand elle a entendu parler de « Job in London », elle a sauté sur l’occasion. « J’espère revenir avec un bon niveau d’anglais. Au nouveau personnel, je pense gagner en autonomie en me gérant toute seule. » Laïssa, hébergée au début en famille d’accueil, va suivre dès son arrivée à Londres deux semaines de cours d’anglais. Elle sera ensuite placée dans une entreprise pendant quatre semaines. Laïssa travaillera ensuite pendant trois mois minimum dans la capitale anglaise. Elle sera alors logée en résidence universitaire, se prenant en charge financièrement dès la fin du premier mois. « J’aimerais bosser dans la vente, ou sinon dans l’hôtellerie-restauration, précise la jeune fille. Je suis pressée de partir, même si bien sûr, ça me fait un peu peur… » Alison, 22 ans, ne cache pas non plus son impatience. « J’ai hâte de découvrir une autre culture, et de mieux me connaître moi-même à travers cette expérience. » Elle voudrait trouver un job dans l’hôtellerie, et « pourquoi pas rester à Londres ensuite. J’ai aussi envie de m’améliorer en anglais, car pour l’instant, je ne connais que quelques mots… » Alison confie ressentir « une pointe d’angoisse. Mais je ne vois pas pourquoi ça se passerait mal ! » « On est jeunes, c’est maintenant ou jamais !

» s’enthousiasme Kévin, l’un de ses camarades, qui envisage une carrière d’agent de communication à l’international. De son côté, Véronique espère «  revenir bilingue ». Retour prévu mi-novembre, même si certains se voient bien prolonger l’aventure chez nos voisins britannique s… •

 

 

La Voix Du Nord

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • BLOG STATS

    • 15,414 hits
%d blogueurs aiment cette page :