les moules de la TABLE DE NICOLAS: un adhérent RESO6259!

Restaurants : des moules à tout prix

mercredi 29.08.2012, 08:00

La Table de Nicolas propose toutes ses moules à 14 euros. «Un coût justifié par la qualité du produit, le cadre et le service», selon Alain Rault, président d'Infoconso.La Table de Nicolas propose toutes ses moules à 14 euros. «Un coût justifié par la qualité du produit, le cadre et le service», selon Alain Rault, président d’Infoconso.

Très prisée des touristes et des Boulonnais, la moule marinière est une spécialité du littoral servie par quasiment tous les restaurateurs du Boulonnais.
Mais, d’un établissement à l’autre, d’importantes variations de prix peuvent être relevées. Provenance du produit, qualité de service, accompagnement… Une différence qui s’explique par plusieurs facteurs.
D urant la saison estivale, l’association Boulogne Infoconso n’a pas chômé. Plusieurs de ses adhérents se sont rendus dans les restaurants du Boulonnais, pour y relever notamment le prix de la moule marinière. « Nous avons constaté d’importantes disparités », avance Alain Rault, président de l’association. En y regardant de plus près, le prix d’une moule marinière peut quasiment varier du simple au double. Une trentaine de restaurants du Boulonnais a été sondé incognito par les membres d’Infoconso.
Parmi les bons élèves signalés par l’association, le restaurant Le Plaisance, situé Grande-rue. « Nous proposons la portion de moules à 8,50 euros, informe David Fortin, chef cuisinier. Nous travaillons avec un producteur local, qui nous vend ses moules pré nettoyées. Après les avoir réceptionnées, je les rince, les prépare et les sert en portion de 800g à 1kg par personne ».

Des moules d’ici,
de là, et encore d’ailleurs 

Le prix d’achat des moules varie systématiquement en fonction de leur provenance. Certains, comme le restaurant Le Plaisance, font le choix de servir des moules de pays. A contrario, de nombreux restaurateurs ont délaissé les produits locaux au profit des moules d’ailleurs.
Certains choisissent des coquillages qui viennent de plus loin, comme la moule d’Espagne ou de Hollande, par exemple. « La moule de Hollande est fade et n’a aucun goût », nous avoue une employée d’un restaurant boulonnais. Son prix est bien moins élevé, cependant, qu’un produit français. « Ce n’est heureusement pas la majorité des restaurateurs, mais certains n’hésitent pas à servir des produits qui viennent parfois d’Espagne, explique Manuel Almudi, chef cuisinier du restaurant des Gens de Mer. La moule espagnole est une moule charnue, mais qui a moins de saveur », admet le restaurateur. Lui-même explique acheter de la moule de Bouchot, provenant de Haute-Normandie. « Je l’achète 2,60 euros le kilo », nous informe-t-il.

Les moules les plus chères de Boulogne, mais… 
Le choix de Nicolas Chamoin, chef cuisinier de restaurant La Table de Nicolas, s’est également porté sur des moules de Bouchot. « Celles-ci sont AOP (appellation d’origine protégée) », nous certifie le chef. Son restaurant propose la marmite de moules à 14 euros. Le prix le plus élevé relevé par Boulogne Info Conso. Mais Brigitte Chamoin assure avoir de solides arguments pour défendre un tel prix.


« Auparavant, nous servions des moules de pays, avance Brigitte Chamoin. Mais nos clients n’étaient pas vraiment satisfaits : ils trouvaient beaucoup trop de petits crabes dans leur assiette ». La famille de restaurateurs a décidé de changer, afin de contenter le client. « Nous nous sommes tournés vers la moule de Bouchot, plus chère. Nous aimerions travailler avec les produits locaux, mais nous devons avant tout répondre aux attentes du client  ». En complément, Brigitte Chamoin explique qu’elle propose 800g de moules par portion, soit plus d’un litre, par assiette. « Le cadre est agréable, le service impeccable et les serviettes en tissu », précise d’ailleurs Alain Rault.
D’autres restaurants, selon Infoconso, proposent un très mauvais rapport qualité prix. « Dans plusieurs restaurants, il faut parfois payer les frites en supplément. Sans compter l’accueil. Et les moules ne sont pas toujours fraîches », signale le président de Boulogne Info Conso. Heureusement, d’autres établissements ont reçu les encensements de l’association : Ô Sud, le Bureau et Le Royal, situés respectivement place Dalton et rue Tiers, proposeraient selon Infoconso, de bonnes moules marinières à un prix abordable.

Sylvia FLAHAUT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • BLOG STATS

    • 15,414 hits
%d blogueurs aiment cette page :