Elections à la FNS : Thierry Grégoire est candidat à sa propre succession, il est accompagné par Yves Larrouture

Lhotellerie
jeudi 6 septembre 2012 09:16


Thierry Grégoire est président de l’Umih Terre et Mer Côte d’Opale et président de la région Umih Nord.

Yves Larrouture se présente à la vice-présidence de la branche.


Yves Larrouture, président de l’Umih Bearn et Soule est également hôtelier restaurateur à Berenx, près d’Orthez (64). Il se présente à la vice-présidence de la Fédération nationale des saisonniers, siège tenu pendant 9 ans par Jean-Marie Attard, arrivé au terme du renouvellement de ce mandat mais qui restera chargé des affaires sociales au sein de la branche. Celui-ci a effectué un excellent travail et il continuera sa tâche, sachant qu’il est aussi notre représentant au sein de la CGPME notamment. Professionnels reconnus, Yves Larrouture et moi-même sommes des très au fait de toutes les composantes de nos métiers et des spécificités saisonnières pour les avoir pratiquées, défendues et soutenues de nombreuses années. Notre volonté et notre engagement sont intacts et déterminés. Notre branche est et restera une force de propositions et d’innovations sur tous les sujets qui la concerne et sur les sujets transversaux, partagés avec les autres branches. Nous devons renforcer l’image des entreprises saisonnières par une vraie reconnaissance nationale auprès des pouvoirs publics, et surtout ne pas vouloir lisser ses activités, car être une entreprise saisonnière ou un salarié saisonnier n’est pas un choix mais une réalité de territoire.. Il faudra impérativement créer un fond d’aide à la modernisation de l’ensemble des structures hôtelières saisonnières. Nous allons encourager l’instauration de la semaine des saisonniers, période située hors saisons et vacances scolaires pendant laquelle les enfants de saisonniers peuvent passer du temps de loisir avec leurs parents. Nous voulons aussi développer le dispositif Mih à tous les départements, afin de facilité les rapports entre professionnels et dispositifs de contrôles. La sécurisation des parcours professionnels s’inscrit également comme un impératif. Sécuriser les indemnités chômage de nos salariés est un objectif fort de notre mandat. Plus généralement, nous disons non à la concurrence déloyale des chambres et tables d’hôtes qui représentent une véritable économie parallèle, non au maintien des autorisations provisoires de débits de boissons délivrés par les maires à des clubs et associations. En matière de logement, inventons de nouveaux modèles et innovons. Nous devons anticiper  en créant une politique fiscale territoriale en faveur du logement pour les salariés d’entreprises saisonnières. Nous devons engager les communes, les départements, voire les régions sur de nouveaux dispositifs, tel, par exemple, qu’un dégrèvement des taxes locales au bénéfice des employeurs qui s’engageraient à mener des actions favorisant les conditions de logement de leurs employés. Autre dossier important : satisfaire sur certains territoires l’étalement des saisons, pouvant constituer l’un des moyens de mettre en place une saisonnalité maîtrisée. Faciliter l’ouverture anticipée et la fermeture retardée d’une saison peut permettre de gagner près d’un mois de travail. Cette mesure vise à doter les collectivités territoriales d’une série d’outils leur permettant d’allonger les saisons en mettant fin au cercle vicieux : touristes absents, donc hôtels, cafés, restaurants et services fermés.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • BLOG STATS

    • 15,286 hits
%d blogueurs aiment cette page :